New chapter published: Sévane Garibian – ‘Vérité vs. impunité’

1079Sévane Garibian has recently published a new chapter on the transitional and post-transitional phases following the Argentine dictatorship: ‘Vérité vs. impunité. La justice (post-)transitionnelle en Argentine et le human rights turn’, in Kora Andrieu et Geoffroy Lauvau dir., Quelle justice pour les peuples en transition? Pacifier, démocratiser, réconcilier (Presses Universitaires de la Sorbonne, Paris, 2014), pp. 91-109.

Le traitement juridique des crimes de la dictature argentine se fait en deux temps – la phase transitionnelle proprement dite (de 1983 aux années 90) puis post-transitionnelle (des années 90 à nos jours) –, de la peine au pardon, aller-retour. Ces deux temps comprennent plusieurs revirements traduisant à chaque fois un changement de paradigme dans la manière d’appréhender les abus commis par le régime militaire. Entre les deux : le human rights turn construit sur l’injonction d’une nécessaire lutte contre l’impunité des crimes les plus graves, productrice de nouveaux droits subjectifs de l’homme (tel que le « droit à la vérité ») qui contribuent, à leur tour, au développement du droit pénal en la matière. Les critiques engendrées par cette « pénalisation des droits de l’homme », tout comme les richesse et diversité de l’expérience argentine, illustrent les incertitudes auxquelles nous confronte toute réflexion autour de la notion même de justice (internationale/étatique, rétributive/réparatrice, judiciaire/a-judiciaire) en phase de (post-)transition politique, héritière d’une criminalité étatique de masse, et impliquant inévitablement une distorsion créatrice du droit et de ses fonctions.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>